« Contribuer à la réduction des inégalités entre les sexes et promouvoir la justice économique, sociale, environnementale, politique pour tous »

FSF-AFPQ-CDDIMM-CAOFE-COQSAIN

Le Consortium Femmes sans Frontières (CFSF), a été constitué pour exécuter le programme quinquennal Voix et Leadership des Femmes, mis en œuvre par le Centre Carter et financé par les Affaires Mondiales du Canada, afin de faire attendre la voix de la femme et de la fille de l’Équateur et pour que leurs revendications soient prises en compte.

Objectif Global 

« Contribuer à la réduction des inégalités entre les sexes et promouvoir la justice économique, sociale, environnementale, politique pour tous »

L’objectif spécifique du consortium femmes sans frontières est la défense des droits fondamentaux des femmes et promouvoir l’égalité entre le sexe dans la province de l’Équateur démembrée. Le Consortium  est composé d’organisations ci-après : Femmes Sans Frontières (FSF), Centre de Développement Durable et Intégral Marie de la Miséricorde (CDDIMM), Association des Femmes Pygmées de l’Équateur (AFPEQ), Coordination d’Appui aux ONG Féminines de l’Équateur (AFPEQ), Coordination d’Appui aux ONG Féminines (CAOFE) et Coquilhatville Sain (COQSAIN)

Ces organisations opèrent toutes dans la province du grand Équateur (Équateur, Tshuapa, Mongala, Nord Ubangi et Sud Ubangi) en République Démocratique du Congo. Chaque organisation membre évolue de manière autonome dans sa zone d’intervention selon ses objectifs spécifiques. De manière générale, toutes les organisations membres travaillent sur la problématique des droits des femmes et ce, à tous les niveaux.

Thématiques exploitées

  • Femmes et gestion des ressources naturelles
  • Sécurité alimentaire et réduction de la pauvreté
  • Infrastructure communautaire de base
  • Autonomisation, formation et entrepreneuriat féminin
  • Inclusion et diversité socio culturelle (femmes pygmées et bantous)
Précédent
Suivant

Ce projet renforcera les organisations locales de défense des droits des femmes et leur fournira un financement direct pour des initiatives visant à promouvoir les droits des femmes en RDC.

Actualité

Développement d’une campagne de plaidoyer au Tanganyika

Développement d’une campagne de plaidoyer au Tanganyika : près de 40 femmes leaders outillées par le Centre Carter

Partager

: La finalité de cet atelier de formation était de renforcer les capacités des membres du Groupe de Femmes mis en place dans le cadre du programme « Voix et leadership des Femmes sur la mise en œuvre des activités de Plaidoyer » dans la province du Tanganyika. Organisé par le Centre Carter du 12 au 17 janvier 2022 au Centre Neema à Kalemie, cet atelier a connu la participation de près de 40 femmes leaders issues des organisations féminines, des confessions religieuses, de l’administration publique, des partis politiques, toutes tendances confondues et des femmes rurales venues notamment des villages Mifyondo, Lwanika et Mulange.

En savoir plus »
AFEM_condamne le meurtre de la journaliste Charline Kitoko Safi

Sud-Kivu : AFEM condamne le meurtre de la journaliste Charline Kitoko Safi

Partager

L’Association des Femmes des Médias AFEM déplore le meurtre de Madame Charline Kitoko Safi. Mère d’un enfant, âgée de 21 ans, celle-ci a été sérieusement battue par son mari jusqu’à trouver la mort suite aux coups, le 11 janvier 2022. Journaliste à la Vision Shala Télévision station de Kamituga, plusieurs fois celle-ci était brutalisée, frappée par son mari renseignent des membres de sa famille. AFEM dénonce cette violation des droits humains dans la mesure où la RDC dispose d’une stratégie nationale de lutte contre les violences sexuelles et basées sur le genre et vient de lancer la campagne « Tolérance Zéro », d’où elle demande que justice soit faite pour Charline et d’autres victimes.

En savoir plus »

Actualité - vidéos

Soyez les bienvenus. Laissez-nous un commentaire ou suggestion

X